Richard, architecte fauché, réunit ses proches. Il a une révélation à leur faire, une déclaration d’amour. Il aime sa vie comme elle est, voilà pourquoi il renonce à toucher un gain de 162 millions d’euros au loto par éthique. Et oui, à quoi sert l’argent quand on a l’amour ?

La situation est cocasse et propice à des échanges d’une drôlerie irrésistible entre les quatre comédiens. Claire Nadeau excelle avec ce grain de folie qui peut lui faire dire les pires atrocités sur un ton qui provoque le rire à tous les coups. A son côté, Julie De Bona et Philippe Lelièvre enchaînent les salves, face à un Pascal Légitimus qui a le plus mauvais rôle en fait. Il ne fait qu’encaisser les coups, en tentant de se justifier… en vain.

C’est la réussite de la pièce de Flavia Coste de mettre en équation par le rire notre rapport à l’argent, avec nos proches et tous ceux qui nous entourent. Car l’on rit sans discontinuer avec cette pièce enlevée aux dialogues savoureux. France Info- Culture Box